Histoire dont vous etes le hero

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par SkyKid le Dim 12 Fév - 11:52

Moi ça ira pour cette fois.
avatar
SkyKid
administrateur

Messages : 1454
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 29
Localisation : Cher

http://thewalkingdeadfrance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Dim 12 Fév - 18:17

je vous propose une histoire un peu plus complique cette fois ci, voici deja une presentation de l'univers de l'histoire:


LE SEIGNEUR DES AGNEAUX

La commune otee de l'agneau


Dans cette aventure, vous allez incarner un jeune mouton, nommé Fredon, qui va bien vite découvrir qu'une menace pèse sur sa famille et tous les autres occupants de la ferme où il se trouve.


Dernière édition par cocotte lindsay le Dim 12 Fév - 19:54, édité 1 fois
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Dim 12 Fév - 18:20

dites moi si ca vous plait ou pas l'histoire, sinon je change
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par land-of-mystery le Dim 12 Fév - 19:31

Vous m'avez perdu dès la première strophe du second paragraphe.

J'accroche pas. Donc si y'a autre chose, je suis preneuse. T'en a pas sur le thème de Walking Dead ? Genre on part en mission avec Rick et tout ? XD
avatar
land-of-mystery

Messages : 1092
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 27
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Dim 12 Fév - 19:55

ok ba j'ai edite mon post regarde si cette histoire te plait plus

non y'a pas TWD, se serait sympa d'en faire une mais j'ai pas assez d'imagination pour ca
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par land-of-mystery le Dim 12 Fév - 20:16

Mdr, ça a l'air drôle.
avatar
land-of-mystery

Messages : 1092
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 27
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par camy le Lun 13 Fév - 14:26

Dans cette aventure, vous allez incarner un jeune mouton, nommé Fredon

:rire: je suis curieuse de voir ça ... je sais je joue pas mais je vais peut être mater un peu quand même ^^
avatar
camy

Messages : 1257
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 35
Localisation : 78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par ajmm le Lun 13 Fév - 15:32

Haha moi j'ai ri direct XD Allons-y! Voir ce que petit moutmout' va faire :p

_________________
avatar
ajmm
administrateur

Messages : 417
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Lun 13 Fév - 17:13

ok donc il y a ajmm, mystery et moi meme. (et camy en voyeuse mdr)

voici les regles:

au cours de l'aventure nous seront confronte a des ennemis. je vous epargne le systeme de combat, qui se fait avec des dès. Nous commençons l'histoire avec 12 points de vie. Nous aurons la possibilite de regagner des points de vie en nous soignant, en mangeant ou en dormant (cela sera precise au cours de l'aventure).

Nous avons egalement des caracteristiques:

AGILITE = Elle correspond à votre capacité de vous mouvoir, à vos réflexes et autres aptitudes physiques.

BÊLEMENT = Il définit votre capacité à vous faire respecter, à vous faire comprendre, en un mot à communiquer.

INSTINCT ANIMAL = Il correspond à votre sixième sens, à votre temps de réaction pour tout ce qui concerne le monde qui vous entoure.

Nous commençons avec 5 points dans chaque caracteristique. Nous avons la possibilite de repartir 7 points au choix dans les differentes caracteristique. Ca c'est a vous de voir comment vous voulez les repartir.
Ces caracteristique nous aiderons lors de notre aventure.

exemple: nous devons sauter d'un pont: si nous avons plus de 8 en agilite nous sautons sans probleme, si nous avons 7 en agilite nous perdons 1 point de vie, si nous avons 6 en agilite nous perdons 2 points de vie.

Au cour de l'aventure nous rencontrerons egalement des allies, qui se batterons a nos cote. Si nous croisons plusieurs ennemis en meme temps, vous devrez choisir qui se battera contre qui. Les caracteristiques de nos allies seront revele en temps voulu.

voila, j'espere que vous ne trouverez pas les regles trop compliques (en sachant que je les ai legerement modifie pour qu'elles le soient plus facile).

Dites moi comment vous voulez repartir vos 7 points de caracteristique et c'est partit pour le mechoui (enfin j'espere pas...).
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Lun 13 Fév - 17:16

voici ma repartition:

agilite: 5 + 3 => 8
belement: 5 + 1 => 6
instinct animal: 5 + 3 => 8
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par camy le Lun 13 Fév - 17:25

(et camy en voyeuse mdr)

hihi ^^
avatar
camy

Messages : 1257
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 35
Localisation : 78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par ajmm le Lun 13 Fév - 18:03

lindsay a écrit:et c'est partit pour le mechoui
Ahahah tu m'as tué! J'ai ri toute seule comme une conne XD

Sinon voici ma répartition:

agilité: 5 + 3 => 8
bêlement: 5 + 2 => 7
instinct: 5 + 2 => 7


_________________
avatar
ajmm
administrateur

Messages : 417
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par land-of-mystery le Lun 13 Fév - 19:18

Alors, pour moi :

Agilité 5+2 = 7
Bêlement 5 + 2 = 7
Instinct 5+3 = 8
avatar
land-of-mystery

Messages : 1092
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 27
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Lun 13 Fév - 19:25

ok alors c'est partit:

Tout paraissait paisible en cette belle matinée de printemps dans la ferme de l'oncle Sam. Le chant rituel du coq accompagne la levée du soleil dont ses rayons chaleureux viennent lécher la végétation à peine éclose. Un tableau des plus paisible, incitant à la paresse et à la grasse matinée mais pourtant vous êtes déjà réveillé. C'est loin d'être votre habitude ! La bergerie est encore dans la pénombre, un trait de lumière arrive à peine à percer la couche de poussière déposée sur les carreaux de la vitre. Vous avez encore la tête qui bourdonne d'un de ces mauvais rêves dont on ne se souvient de rien au réveil et qui vous laisse dans le brouillard durant le reste de la journée. Vos compagnons, eux, dorment encore à poings fermés. Quelques ronflements arrivent même jusqu'à vos petites oreilles. Vous constatez que la porte de la grange n'est pas fermée et vous décidez d'allez prendre l'air. Peut-être cette initiative remettra t-elle vos idées en place ? La routine tranquille de votre vie commence déjà à vous peser. Vos amis ne pensent qu'à jouer et même si vous trouvez cela très plaisant, la vue de la ferme et de vos pâturages ne vous suffisent plus. Malgré l'interdiction de vos parents de sortir de cette enceinte natale, vous avez toujours voulu aller explorer ne serait-ce que les alentours. Et si c'était l'occasion, aujourd'hui ! A en juger la position du soleil, vous avez encore le temps de vous éclipser en douceur et de revenir avant le réveil de vos parents. Vous sortez donc de la bergerie le plus discrètement possible et une fois dehors une légère brise vient titiller les fines boucles de laines qui parsème votre faciès.

« A l'aventure !» _ Criez-vous fou de joie, mais vous vous arrêtez aussi sec. 
Le chien du fermier, qui est habituellement dans sa niche à l'opposée de la grange, est étendu de tout son long au beau milieu du parvis de la cour sous la douce lumière naissante du soleil. Vous n'allez pas abandonner vos rêves de conquêtes de terres inconnues pour si peu, même si c'est un obstacle de 30 kilos ! Vous remarquez, sur la gauche, un énorme tas de meules de foin qui constitue un abri visuel naturel pour regagner facilement le portail de la ferme. Sur votre droite, l'abreuvoir vous permettrait également de rejoindre la sortie à l'abri des regards.

* Vous voulez contourner le mastodonte endormi par le côté gauche de la cour
* Vous préférez passer par la droite
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Lun 13 Fév - 19:26

je passe a droite
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par land-of-mystery le Mar 14 Fév - 16:56

Je passe à gauche.
avatar
land-of-mystery

Messages : 1092
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 27
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par ajmm le Mar 14 Fév - 17:53

Moi j'abandonne parce que je suis un mouton et que le chien gagne toujours ( dixit la bergère ici! haha).

Non sérieux, je vais à gauche!

_________________
avatar
ajmm
administrateur

Messages : 417
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Mar 14 Fév - 18:09

mystery et ajmm:
Vous rejoignez prudemment le tas de meules de foin. Ainsi à l'abri des regards, vous jetez un œil vers la sortie. Les bâtiments qui composent la ferme sont disposés en une enceinte carrée dont l'unique possibilité de visiter les alentours passe par le grand portail métallique. Et à voir un de ses battants suivre les aléas de la brise matinale, il n'est pas fermé. C'est votre jour de chance, le sort vous facilite la tâche dirait-on ! Le problème viendrait plutôt de la distance qui vous sépare de lui, la voie est totalement à découvert.
Le Seigneur des Agneaux – Part I
52 - La Commune Ôtée de l’Agneau -
Mais alors que vous étudiez minutieusement le parcours le plus sûr pour rejoindre la sortie, une des bottes de foin se met à tanguer dangereusement, mue par un souffle appuyé du vent frais.

* Vous voulez vous élancer sans plus tarder vers le grand portail


* Vous pensez que la botte de foin tiendra le coup et que vous avez encore le temps de trouver un chemin plus sûr

moi:
Vous vous élancez vers l'abreuvoir. Une fois là-bas, le chien ne pourra plus vous voir. Mais la nuit dernière a été particulièrement fraîche et les flaques d'eau provenant des éclaboussures de l'abreuvoir ont gelé. Comme vous arrivez un peu trop vite, vous ne pouvez pas vous arrêter et l'une de vos pattes arrière glisse sur ce traître verglas. Vous vous rattrapez in extremis avant d'aller heurter un seau rempli d'eau. Vous l'avez échappée belle en évitant, non seulement une douche froide mais surtout, d'attirer l'attention. Ainsi à l'abri des regards derrière l'abreuvoir, vous jetez un œil vers la sortie. Les bâtiments qui composent la ferme sont disposés en une enceinte carrée dont l'unique possibilité de visiter les alentours passe par le grand portail métallique. Et à voir un de ses battants suivre les aléas de la brise matinale, il n'est pas fermé. C'est votre jour de chance, le sort vous facilite la tâche dirait-on ! Le problème viendrait plutôt de la distance qui vous sépare de lui, la voie est totalement à découvert. Une autre voie s'offre à vous : Longer le mur de la maison du berger mais le risque qu'il en sorte à l'improviste vous fait hésiter un instant.
 
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par ajmm le Mar 14 Fév - 18:12

Je m'élance sans plus tarder.

_________________
avatar
ajmm
administrateur

Messages : 417
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par land-of-mystery le Mer 15 Fév - 18:34

Je prend le temps
avatar
land-of-mystery

Messages : 1092
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 27
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Jeu 16 Fév - 13:11

ajmm et moi:
Vous vous élancez à vive allure vers le portail. Vous galopez à en perdre haleine et comme si vous reviviez l'un de vos pires cauchemars, vous avez l'impression qu'une éternité vous sépare de la sortie. Vous êtes presque à la hauteur du portail lorsque le coq qui a surveillé votre misérable petite manœuvre d'évasion, s'envole difficilement comme à son habitude au ras des pâquerettes et vient vous barrer la route.

  « Et où comptes-tu aller comme cela, mon petit ?» _ Vous lance t-il agressivement.
  « Ôte-toi de là ! Ca ne te regarde pas !» _ Répondez-vous sans prendre attention à ses manières arriérées de gardien.
« Petit insolent, retourne donc dans la bergerie ! Ta tentative d'évasion s'arrête ici.» 
« Que tu dis !» _ Lancez-vous en vous mettant sur la défensive. 
« Comme tu voudras, morveux ! Mais je dois te prévenir que dans ma jeunesse, j'ai effectué plus d'un combat de coq et j'ai rendu riche tous ceux qui avaient parié sur moi !» _ Vous dit-il fièrement en montrant ses cicatrices disséminées ici et là sous son plumage vieillissant. 

* Vous voulez lui montrer de quelle laine vous êtes fait
 * Vous préférez sagement lui obéir sans faire de scandale et sachant que vous aurez sûrement d'autres occasions de tenter une nouvelle escapade

mystery:
Vous remarquez sur la gauche du grand portail, un trou dans la palissade. En longeant le mur de l'étable, vous pourriez vous glisser par là sans être vu. Heureux par cette trouvaille, vous sursautez lorsqu'un bruit sec résonne derrière vous. Le câble qui tenait la botte de foin la plus élevée vient de lâcher d'un coup !
Vous effectuez un bond latéral et la botte de paille vient s'écraser juste à côté de vous dans un bruit assourdissant. Votre cœur bat la chamade mais il n'y a plus de temps à perdre. Vous vous glissez par le trou repéré plus tôt avant que quelqu'un vienne vérifier l'origine du bruit et de la chute de la botte. Une fois de l'autre côté de l'enceinte murale, vous ne pouvez réfréner un cri de joie en sentant monter cette sensation de liberté. Un frisson parcourt tout votre corps mais estce le vent frais du matin ou la peur de l'inconnu qui se réveille en vous ? C'est donc d'un pas hésitant que vous vous dirigez vers ces lieux inviolés.

je te mets en attente pour l'instant parce que je pense que quand ajmm et moi serons sortis de la ferme on arriveraau meme point.
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Jeu 16 Fév - 13:11

je fais un coq au vin
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par ajmm le Jeu 16 Fév - 18:20

Bon on va le déplumer ce vantard là!

_________________
avatar
ajmm
administrateur

Messages : 417
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Ven 17 Fév - 13:38

ajmm et moi:
Bien qu'assez vieux, le coq est encore vaillant. Il ne se laisse pas démonter par votre arrogance et se met en position d'attaque. Torse bombé et la tête en l'air prêt à donner des coups de bec, il vous nargue de toute sa prestance.

Nous nous en sortons sans une egratignure, le hazard a ete de notre cote cette fois ci.

« Qu'est-ce ?… Comment est-ce possible ?… Toi ? Tu m'as touché ?» _ S'égosille le coq en vous fixant d'un regard horrifié. 
Il s'effondre au sol en larmes. Tête et regard fixant le ciel, ses ailes en prière évoquant un quelconque dieu, il continu son monologue : 
 « Père Dodu * !
C'est Légolois, ton plus fidèle serviteur, qui te parle. Pourquoi et comment oses-tu me faire ça à moi ? J'ai pêché par orgueil et j'ai donc attiré ta colère ? Ta punition étant un combat perdu d'avance, c'est cela ? Mais pourquoi un agneau ?…»
Vous restez bouche bée devant ce spectacle pathétique. Le coq ne vous prêtant plus aucune attention, vous reprenez vos esprits, le laissant ainsi à ses jérémiades et à ses futiles prières. Vous filez donc en douce vers le grand portail. 

tout le monde:
Le soleil commence à transpercer les quelques bancs de brumes tenaces en cette heure matinale. Les perles de rosée s'évaporent lentement, quelques papillons volent en zigzaguant dans une parade nuptiale infinie. Les chants des oiseaux viennent caresser vos oreilles de leur mélodie joviale. Le calme et la pureté de ce paysage féerique vous enivrent de paix. Vous gambadez gaiement jouant avec des sauterelles, fourmis et autres insectes habitants la flore environnante. Vous vous félicitez de l'initiative prise car cette excursion matinale vous redonne du baume au cœur. Vous ne vous souciez plus du tout de la ferme et de son train-train quotidien. Soudain votre regard est attiré par un nuage de poussière qui se forme à l'horizon. Intrigué, vous vous dirigez vers celui-ci pour découvrir son origine lorsqu'une voiture tout terrain déboîte sur votre gauche manquant de justesse de vous écraser. Vous en restez bouche bée. Vous avez déjà vu des véhicules humains mais normalement ils se déplacent sur des routes et non dans les champs ! Puis d'un coup la poussière du nuage repéré plus tôt vous enveloppe et vous ne pouvez réfréner une quinte de toux. Une dizaine de véhicules de tailles différentes vous frôlent de part et d'autre dans un bruit infernal. Complètement affolé et terrorisé par les évènements, vous n'osez bouger de peur d'y laisser votre lainage ! Mais un véhicule énorme se dirige, lentement mais sûrement droit, sur vous. Son immense bras métallique encore replié pourrait vous happer d'un coup. Ses énormes roues écrasent tout sur leur passage et vous réalisez assez vite que son conducteur ne vous a pas vu. Comprenant la gravité de la situation vous décidez de fuir mais vous restez tétanisé par la peur, vos membres ne vous obéissent plus. Horrifié vous voyez l'engin meurtrier arriver inéluctablement droit sur vous.

(test d'instinct animal reussi pour toutes)

Vous voyez les images de votre courte vie défiler devant vous et la vision de votre petite famille vous fait reprendre les esprits. Vous effectuez un bond latéral salvateur et les roues de l'immense véhicule jaune humain vous frôlent dans un bruit assourdissant. Tout le sol tremble sur son passage. Le coeur battant la chamade, vous vous relevez en chancelant et vous vous mettez à courir derrière tous ces véhicules qui se dirigent maintenant droit sur votre ferme.
Lors de votre escapade matinale, vous ne vous êtes pas rendu compte de la distance qui vous séparait de la ferme de l'oncle Sam. Et c'est donc avec beaucoup de retard que vous la rejoignez. Les véhicules meurtriers qui vous ont frôlé tout à l'heure, ont déjà commencé leur travail et vous fondez en larmes devant le spectacle qui se déroule sous vos yeux. D'énormes engins mécaniques abattent les murs de la ferme. Votre grange, elle-même, est sujette à des coups de butoirs d'une énorme boule noire qui la fait s'effondrer comme un château de cartes. Un gigantesque nuage de poussière commence à recouvrir l'horrible scène et vous pensez soudain à votre famille et à tous les occupants de la ferme. Que deviennent-ils ? La colère vous saisit et mu par une poussée d'adrénaline, vous vous ruez vers la ferme.
Les yeux inondés, vous hélez à pleins poumons en courant à perdre haleine en direction de la ferme. Malheureusement, ce n'est qu'une fois sur place que vous réalisez la folie de votre acte. Le combat est quasiment perdu d'avance contre ces engins métalliques. La vue de l'énorme tas de ruine qu'est devenue la ferme de l'oncle Sam vous tétanise et qui plus est, vous n'êtes pas plus avancé dans la recherche de votre famille. 
 " Hé ! Y en a encore un ici ! " 
Une voix humaine vous sort de votre torpeur. Malgré les bruits assourdissants des machines destructrices, vous savez inconsciemment qu'elle parlait de vous. Vous arrivez à discerner l'homme qui vous a remarqué et vous constatez avec regret qu'il ne s'agit pas de l'oncle Sam. Il se met maintenant à courir dans votre direction tout en attrapant un long tuyau de métal accroché à son épaule. Un bruit sourd tonne dans l'air et vous sentez un projectile fendre l'air à quelques millimètres de votre tête. Il provenait de l'objet que l'homme tient dans ses mains. L'homme s'arrête est cale l'objet sur son épaule en vous visant. Vous comprenez qu'il s'en prend à vous et en une fraction de seconde vous faîtes demi-tour puis vous vous enfuyez entre les tas épars de gravats. 

 


Dernière édition par cocotte lindsay le Ven 17 Fév - 13:51, édité 1 fois
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dont vous etes le hero

Message par cocotte lindsay le Ven 17 Fév - 13:50

apres le recit precedent j'ai du faire un test d'instinct animal mystery et moi avons reussi, malheureusement (ou heureusement) pour ajmm ca n'a pas ete les cas:

mystery et moi:
Vous réalisez que le tuyau est droit et donc que la trajectoire du projectile sera droite elle aussi. Vous vous enfuyez donc en zigzagant et comme prévu le projectile vient s'écraser sur votre droite assez loin de vous. Vous foncez comme un lièvre apeuré lorsqu'une masse sombre se dégage sur votre gauche derrière un bâtiment en ruine. Elle semble vous faire signe. 

* Vous voulez la rejoindre
* Vous préférez l'ignorer et continuer votre fuite sans ralentir

ajmm:
Vous courez le plus vite possible et de toutes vos forces pour échapper à l'étrange inconnu. Une détonation fend l'air à nouveau et quelques secondes après vous sentez une énorme. piqûre sur votre cuisse gauche. Vous vous affalez au sol et vous sentez votre énergie baissée à une vitesse vertigineuse. Une grande lassitude monte en vous et vous finissez par vous endormir sans opposer la moindre résistance contre ce sommeil artificiellement forcé.
Des énormes secousses vous réveillent. Emergeant difficilement d'un rêve sans saveur, vous scrutez l'endroit où vous vous trouvez. La pénombre règne en maître et le bruit sourd et continu venant de l'extérieur vous oppressent. La pièce est à peine plus large que vous et ressemblerait plus au box de la ferme de l'oncle Sam où étaient cloîtrés vos amis les chevaux. Seul différence, ces à-coups chaotiques et ce bruit métallique. Puis vous comprenez d'un coup ! Vous êtes dans un de ces engins motorisés qui ont envahis la ferme ! La panique monte rapidement en vous et vous bêlez à pleins poumons. Vous vous rendez compte très vite que cette action reste vaine. Vous êtes seul, complètement isolé, et au bord des larmes. Des millions de questions vous taraudent mais une seule défile en continu dans votre petit cerveau. Qu'est devenue votre famille ? 
Soudain le véhicule s'arrête. De la minuscule fente faisant office de fenêtre, vous distinguez un énorme bâtiment humain, de couleur jaune rayé de rouge, soutenu par de gigantesques fils. Malgré sa taille, il paraît frêle car le vent fait onduler ses murs tels des vagues infinies vous rappelant celle du bassin de rétention d'eau de la ferme de l'oncle Sam. Vos amis et vous restiez des heures à les observer, les vaguelettes se dandinant au gré des brises. Vous revenez vite à la réalité lorsque les portes de votre cage s'ouvrent mais un homme surgit et vous traîne vers le bâtiment. Malgré votre jeune fougue et vos cris, l'humain n'en a que faire et vous finissez à nouveau dans une sorte de cachot. Il vous balance comme un vulgaire sac à patates et vous atterrissez les quatre fers en l'air sur un sol ensablé et recouvert de paille. Puis il referme la porte de votre cellule de fortune, vous laissant à nouveau dans l'ombre.
Vos yeux s'écarquillent pour lutter contre la pénombre car vous avez le pressentiment de ne pas être tout seul. Des voix vous parviennent et confirment ainsi vos doutes : 
 « Hé vous tous ! Venez voir, il y a un nouveau !» 
« ...Où ça ?» 
« Oh! Mais c'est quel genre d'animal, ça ?» 
Dans un tel brouhaha, vous avez l'impression que ces voies arrivent de tous les côtés. Où êtes-vous tombé ? Apeuré, vous vous recroquevillez dans un coin puis soudain une voix plus sèche fait taire toutes les autres. 
 « Laissez-lui donc le temps de s'habituer ! Retournez à vos places !» 
Puis une silhouette commence à se dessiner dans l'obscurité et vous comprenez que quelqu'un vient vers vous. Le cœur au bord de l'explosion, vous voyez arriver un animal que vous n'aviez encore jamais vu. Il n'est pas très grand, plutôt maigre et sa façon de se déplacer en s'appuyant ainsi sur ses grands bras disproportionnés prouve qu'il est de bonne agilité. Il ne cesse de se gratter continuellement mais à la vue du fruit, une banane plus précisément, qu'il tient dans sa main, votre peur disparaît au profit de l'appel de votre estomac. L'animal n'est plus qu'à quelques centimètres de vous et vous pouvez distinguer des cicatrices éparpillées sur tout son corps. Il n'est plus tout jeune mais ses mouvements sont encore bien maîtrisés. Puis il pointe le fruit jaune dans votre direction : 
 « T'es un jeune mouton, non ? J'en ai déjà vu des comme toi quand j'étais plus jeune.» _ Vous dit-il sans ménagement.

test de belement reussis

Vous vous redressez comprenant que votre hôte est amical et vous lancez fièrement : 
 « Je m'appelle Fredon ! Je suis un agneau qui se demande comment il s'est retrouvé ici. Je cherche ma famille et tous mes amis. Je viens de la ferme de l'oncle Sam et toi ?» 
« Hé ! Mais c'est qui parle en plus !» _ Exulte le vieux macaque.
« La ferme de l'oncle Sam... Connais pas désolé, petit ! Tu te trouves en ce moment dans le plus grand cirque du monde...»
Un cirque ? Pensez-vous tout haut en écarquillant les yeux. Vos parents vous avaient parlé d'un tel endroit où des animaux effectuent des numéros acrobatiques pour distraire les humains. Ces lieux regorgent d'animaux exotiques vous disaient-ils, vous reprenez la parole: 
 « Ne serais-tu pas un singe ? Mes parents m'ont déjà décrit un animal comme toi.» 
« Je suis plus précisément un chimpanzé, petit ! Je m'appelle Bolomir. Tu m'as l'air plutôt éveillé pour ton age. Tu dois être affamé, prends cette banane, c'est bourré d'énergie !» 
Il vous tend un morceau que vous avalez goulûment et qui calme aussitôt votre appétit en le remerciant.
Vous racontez votre mésaventure de la journée à tout un parterre hétéroclite. L'assemblée attentive qui vous regarde est composée, d'après les présentations rapides de votre hôte, d'otaries, de dromadaires, de lamas. Vous reconnaissez bien sur quelques chiens et chats et même des chevaux mais leur robe est étrange. Elle est rayée de blanc et de noir. Bolomir vous explique qu'il s'agit de Zèbre. Vous êtes fasciné par tant d'espèces qui se dressent devant vous et votre angoisse disparaît enfin. Néanmoins, vous ne pouvez rester éternellement ici et bien que ces rencontres soient instructives, vous devez retrouver votre famille. Vous en faîtes part à Bolomir qui comprend tout à fait votre désir de partir mais son visage se durcit : 
 « Hum ! Partir d'ici n'est pas chose aisée, petit ! Mais nous avons tous été émus par ton histoire et crois moi, nous allons t'aider.» 
A ces paroles, toute l'assemblée semble excitée comme si le fait de vous aider à vous enfuir les libèrerait de leurs frustrations. Bolomir, tel le chef qu'il a du être étant plus jeune, calme la joie de tous et vous fixe durement : 
 « Je suis ici depuis plus de 10 ans et j'ai donc quelques libertés avec les humains qui dirigent ce cirque. Je sais qu'il y a une trappe qui n'est pas surveillée par les humains et qui mène tout droit vers la sortie...»  « Génial !» _ Vous exclamez vous heureux.  « Ne te réjouis pas trop vite, petit ! Si elle n'est pas gardée, c'est parce qu'elle se situe juste au-dessus de la cage des Grands Crocs !» _ Vous répond Bolomir d'un ton solennel. 
Tous vos nouveaux compagnons de cellule poussent ensemble un cri d'exclamation comme s'il s'agissait d'une très mauvaise nouvelle qui compromettrait définitivement votre évasion. 
 « Des Grands Crocs ?» _ Reprenez-vous intrigué. 
« Oui, je crois que moins tu en verras et mieux tu te porteras !» _ Vous répond Bolomir avec un sourire en coin.
« Mais qu'importe, je t'ai fait une promesse et je la tiendrais ! Mais toi es-tu réellement prêt, petit ?» 
Bolomir vous fixe droit dans les yeux avec son regard interrogateur et semble vous tester.
Vous répondez à son regard par une farouche détermination à retrouver votre famille et vos amis. La lueur d'espoir qui se dessine dans vos yeux finit de convaincre Bolomir de vous aider. Ce dernier se retourne et annonce à toute l'assemblée : 
 « Ce soir va être un grand soir. Nous allons montrer à ces humains que des animaux enfermés depuis des années ont quand même gardé leur instinct guerrier, n'est ce pas ?» 
Tout le monde pousse un cri, mélange de joie et de haine, en même temps et à ce spectacle votre moral remonte en flèche. 

Gagnez définitivement un point supplémentaire à votre total initial de BÊLEMENT pour avoir réussi à soulever une telle armée !

« Il faut agir au plus vite avant le début des répétitions. Les humains sont en plein préparatif pour la représentation de ce soir, nous devrions avoir la voie libre.» _ Vous explique Bolomir. 
Puis il s'approche de la grille métallique de la cage. D'un coup sec et sûr, il la dégonde avec une facilité déconcertante. Son geste pur prouve son ancienneté en ces lieux et donc les vérités de ses dires. Votre moral remonte en flèche et vous pensez enfin avoir toutes les chances de sortir d'ici. D'un signe discret, Bolomir vous appelle et indique à quelques uns de ses compagnons de cellule de le suivre également. Après avoir déambulé pendant plusieurs minutes entre les différentes cages où les animaux, dont votre mission d'évasion leur est parvenue aux oreilles, vous encouragent de bon cœur. Puis vous arrivez enfin devant un couloir sombre qui débouche sur une frêle passerelle. Bolomir vous fixe intensément à présent:
« Au bout de cette passerelle se trouve ta liberté, petit. Mes collègues et moi allons faire diversion. A mon signal, tu n'auras qu'à foncer vers la trappe au bout de ce petit pont en fer. Mais ne regarde surtout pas en bas, sache juste que tu seras pile au-dessus de la cage des Grands Crocs .» 
« D'accord !» _ Répondez-vous studieusement. _
« Mais comment reconnaîtrais-je ton signal ?». 
« Ne t'inquiètes pas, tu l'entendras sans problème !» 
Sans donner plus de détail, Bolomir et ses amis se retirent discrètement, préparant déjà entre eux leur plan de diversion. Vous êtes légèrement déçu par l'attitude du vieux macaque qui ne vous a même pas dit au revoir mais après tout, il n'a jamais montré une quelconque amitié à votre égard, ni aucune réelle animosité d'ailleurs. Vous auriez aimé le remercier pour les risques qu'il a pris pour vous et vous trouvez dommage de vous êtes séparés ainsi. Mais enfin, ce qui vous préoccupe à présent, c'est de reconnaître son signal. Tous sens en alerte, vous attendez le moindre signe suspect pour vous engouffrer sur cette passerelle. Les mots de Bolomir reviennent sans cesse dans votre tête: Ne regarde surtout pas en bas.
Soudain, un son mélodieux gronde dans tout le chapiteau et vous comprenez que Bolomir vous envoie le signal. Vous foncez donc vers la trappe au bout de la passerelle en fer. Mais cette dernière sous votre action tangue dangereusement et vous stoppez net votre course en plein milieu car un bruit plus aigu se détache de la mélodie qui finit de s'arrêter à l'instant. Ce même bruit recommence et vous arrivez à le localiser. En fait, il provient de la partie métallique sur laquelle vous marchez. A chaque pas, même minime de votre part, vous l'entendez. Vu votre situation, vous oubliez le conseil de Bolomir et vous regardez en bas. Le sol n'est pas si loin et vous pourriez rejoindre quand même la trappe puisque des marches arrivent à sa hauteur. Seulement, il y a les Grands Crocs . Bien que vous ignoriez à quoi ils ressemblent, vous vous rendez bien compte que la cage n'est pas habitée pour l'instant. Bolomir est ici depuis un moment et peut-être n'est-il pas au courant de certains changements ? Le bruit se fait plus pressant et vous remarquez horrifié sur votre droite deux énormes fils qui en touchant la passerelle provoquent des petits éclairs, comme ceux produits lors des orages, mais ces éclairs sont de couleur bleue. Et vous comprenez soudain que le bruit provient de là. Ils sont à quelques centimètres de vous et ont l'air de grandir de plus en plus. Si vous restez ici sans bouger, vous allez terminé carbonisé comme le vieux chêne de l'oncle Sam lorsqu'un éclair s'était abattu sur lui une nuit orageusement violente.

* vous voulez descendre dans la cage et rejoindre les marches
* Vous préférez courir au plus vite pour rejoindre le bout de la passerelle
avatar
cocotte lindsay

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 27
Localisation : aude (11)

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum